Histoire et Patrimoine

L'histoire de Thorigny remonte à la préhistoire. La commune possède une jolie église médiévale.

HISTOIRE

Thorigny fut habité dès la préhistoire comme le prouve la découverte de 12 haches polies, dont 3 au lieu-dit « Le Tremblay » et 1 au « Bois Belle-Femme ».  Le bourg daterait de l'époque gauloise.

Le nom de la commune a deux origines possibles. La piste de la mythologie scandinave demeure une hypothèse. Plus vraisemblable, la source poitevine.  « Thorigny » proviendrait de « Thuringien » ou « Thoring ». Ce peuple serait venu du Poitou, accompagné de Radegonde.  Cette ancienne esclave thuringienne devenue épouse du roi Clotaire, se réfugia à Poitiers en 555.

Au XVIe siècle, la commune de Thorigny semble avoir joué un rôle important dans les guerres de religions. Malheureusement, il n’existe pas de traces écrites pour conforter cette hypothèse.

En revanche,  grâce à l’étude des registres paroissiaux, on sait avec certitude que 4 familles importantes ont vécu dans ce qui étaient alors des points fortifiés. Les familles De Goulard et de Thorigné, toutes deux très catholiques, habitaient respectivement les logis du « Bois de Belle Femme » et du « Bois Nerbert ». Les logis  « La Barre tranchant » et « La Bousle » appartenaient eux à des familles protestantes : les de Villates, Chasteigner, Mauclerc, Maistre. Celles-ci ont ensuite émigré en Hollande, Angleterre, Jersey, etc. Elles n’ont pas de descendants à Thorigny.

Grâce au blason retrouvé sur le fronton du logis de la Bousle, on sait qu’en 1650, la bâtisse ressemblait à une forteresse. Entourée de douves et accessible par un pont levis, elle mesurait environ 40 m² et pouvait être considérée comme un point d’appui solide pour les troupes protestantes. Ce blason représente un sinople (émail de couleur verte avec des lignes en gravure), à la tour d’argent ouverte et ajouré du champ, maçonnée de sable.

Le village de « La Marinière » présente lui aussi des ruines d’une très vieille bâtisse datant du XVe siècle environ. Pierre Piraud, dit sieur de la Marinière, sénéchal, conseiller du Roy, contrôleur général du Poitou vers 1600, en aurait été le propriétaire.
 

PATRIMOINE

  • Église romane de Saint-Denis.  Sa première construction de la fin du XIe siècle, vers 1080. Elle fut reconstruite au début du XVIe par l’un des seigneurs de « Bois de Belle Femme ». La nef fut achevée vers 1520 grâce au seigneur de Thorigné, sieur du «Bois Nerbert ».
  • Pont de « La Marinière ». Ce pont mégalithique est aménagé près d’un gué – sans doute gaulois-, sur la rivière « Le Marillet ». Sa construction date du haut Moyen âge (fin du Ve- IX siècle);






 

Mairie de Thorigny

place de l'église
85480 Thorigny

 02 51 07 23 64

 Nous écrire
Horaires d'ouverture
Lundi: 8:30-12:00
Mardi: 8:30-12:00, 15:00-17:00
Mercredi: 8:30-12:00
Jeudi: 8:30-12:00
Vendredi: 8:30-12:00, 15:00-17:00
Actuellement fermé