Découvrir

  • Tourisme

    Hebergements touristiques

    GITES

    GITE "LE FRUITIER"
    1 GITE 2 PERSONNES 3 épis
    Daniel et Marie-Antoinette BOSSIS
    4 Le bois au duc
    85480 THORIGNY
    Tél. 02 51 37 87 87
    Réservations par Gîtes de France
    Courriel : contact@gite-de-france-vendee.com
    Site web : www.gite-le-fruitier.com
     

    GITES "LES HORTENSIAS" ET "LES VIEILLES PIERRES"
    2 GITES 6 PERSONNES 3 épis
    Brigitte et Daniel BLAIRE
    2, Le tremblay
    85480 THORIGNY
    Tél. 02 51 37 87 87
    Réservations par Gîtes de France
    Courriel : contact@gite-de-france-vendee.com
     

    CHAMBRES D'HÔTES

    "LA HALTE DU PÈLERIN"
    1 chambre 2 PERSONNES . 2 chambres 3 PERSONNES, 1 chambre familiale
    Benoît et Marie-Paule ROCHEREAU - BENAITEAU
    1, Le puits pèlerin
    85480 THORIGNY
    Tél. 02 51 07 23 59 / 06 12 80 06 70
    Site web : www.sites.google.com/site/lahaltedupelerin/

     

    HÉBERGEMENT INSOLITE

    "AUX YOURTES DE LA FABRIQUE"
    1 YOURTE 3 PERSONNES, 2 YOURTES 6 PERSONNES
    Anne HARACHE
    7, La Martinière
    85480 THORIGNY
    Tél.  06 64 09 90 07
    Courriel : lafabriqueh@gmail.com
    Site web : www.auxyourtesdelafabrique.com

    AIRES DE LOISIRS

    • ROUTE DE FOUGERÉ à côté du Foyer des jeunes ;
    • ROUTE DE BOURNEZEAU, La Vallée Verte ;
    • ROUTE DES PINEAUX direction Bel Air.

    SENTIERS PEDESTRES

    • SENTIER DES CHÊNES
    • SENTIER DE LA BATTÉE
    Les plans sont à télécharger ci-dessous.
    Fichier attachéTaille
    PDF icon sentier_les_chenes.pdf342.08 Ko
    PDF icon sentier_la_battee.pdf587.3 Ko
  • Histoire et Patrimoine

    L'histoire de Thorigny remonte à la préhistoire. La commune possède une jolie église médiévale.

    HISTOIRE

    Thorigny fut habité dès la préhistoire comme le prouve la découverte de 12 haches polies, dont 3 au lieu-dit « Le Tremblay » et 1 au « Bois Belle-Femme ».  Le bourg daterait de l'époque gauloise.

    Le nom de la commune a deux origines possibles. La piste de la mythologie scandinave demeure une hypothèse. Plus vraisemblable, la source poitevine.  « Thorigny » proviendrait de « Thuringien » ou « Thoring ». Ce peuple serait venu du Poitou, accompagné de Radegonde.  Cette ancienne esclave thuringienne devenue épouse du roi Clotaire, se réfugia à Poitiers en 555.

    Au XVIe siècle, la commune de Thorigny semble avoir joué un rôle important dans les guerres de religions. Malheureusement, il n’existe pas de traces écrites pour conforter cette hypothèse.

    En revanche,  grâce à l’étude des registres paroissiaux, on sait avec certitude que 4 familles importantes ont vécu dans ce qui étaient alors des points fortifiés. Les familles De Goulard et de Thorigné, toutes deux très catholiques, habitaient respectivement les logis du « Bois de Belle Femme » et du « Bois Nerbert ». Les logis  « La Barre tranchant » et « La Bousle » appartenaient eux à des familles protestantes : les de Villates, Chasteigner, Mauclerc, Maistre. Celles-ci ont ensuite émigré en Hollande, Angleterre, Jersey, etc. Elles n’ont pas de descendants à Thorigny.

    Grâce au blason retrouvé sur le fronton du logis de la Bousle, on sait qu’en 1650, la bâtisse ressemblait à une forteresse. Entourée de douves et accessible par un pont levis, elle mesurait environ 40 m² et pouvait être considérée comme un point d’appui solide pour les troupes protestantes. Ce blason représente un sinople (émail de couleur verte avec des lignes en gravure), à la tour d’argent ouverte et ajouré du champ, maçonnée de sable.

    Le village de « La Marinière » présente lui aussi des ruines d’une très vieille bâtisse datant du XVe siècle environ. Pierre Piraud, dit sieur de la Marinière, sénéchal, conseiller du Roy, contrôleur général du Poitou vers 1600, en aurait été le propriétaire.
     

    PATRIMOINE

    • Église romane de Saint-Denis.  Sa première construction de la fin du XIe siècle, vers 1080. Elle fut reconstruite au début du XVIe par l’un des seigneurs de « Bois de Belle Femme ». La nef fut achevée vers 1520 grâce au seigneur de Thorigné, sieur du «Bois Nerbert ».
    • Pont de « La Marinière ». Ce pont mégalithique est aménagé près d’un gué – sans doute gaulois-, sur la rivière « Le Marillet ». Sa construction date du haut Moyen âge (fin du Ve- IX siècle);






     
  • La Roche-Sur-Yon Agglomération

    Thorigny est l'une des 13 communes de La Roche-sur-Yon Agglomération. Cette intercommunalité, née en janvier 2010, remplace la Communauté de communes du Pays yonnais.

    Située au centre de la Vendée, La Roche-sur-Yon Agglomération s’étend sur un territoire de près de 50 000 hectares et compte plus de 93 000 habitants*.

    Depuis mars 2014, le Conseil d'Agglomération se compose de 46 membres issus des 13 communes.

    Il s'agit de : Aubigny-Les Clouzeaux, Dompierre-sur-Yon, Rives de l'Yon, Fougeré, La Chaize-le-Vicomte, La Ferrière, Landeronde, La Roche-sur-Yon, Le Tablier, Mouilleron-le-Captif, Nesmy, Venansault et Thorigny.

    EN SAVOIR PLUS

    • Visitez le site web de La Roche-sur-Yon Agglomération ici.
    • "L'intercommunalité, 3 minutes pour comprendre" - Assemblée des Communautés de France.


    * source Insee recensement 2013, publié le 29 décembre 2015.

     

     
     
     
  • Le mot du Maire


    Ce bulletin vous arrive à quelques jours des fêtes de fin d’année. Je vous souhaite plein de joies familiales, de bonheur et de retrouvailles.
    Ce bulletin est quelque peu spécial puisqu’il est à la fois le dernier de cette année et le dernier de notre mandature 2014-2020.
    Les adjoints vous font les comptes-rendus de l’activité de l’année et plus particulièrement des 6 derniers mois comme d’habitude.
    Pour ma part, je vous présente,  les réalisations pour notre commune depuis 2014.

    En préambule, je veux vous remercier, Thorignaises et Thorignais, pour votre compréhension et votre soutien lors des divers investissements qui ont provoqué quelques dérangements.
    Un merci particulier à tous les employés de la commune, ainsi qu’à tous ceux qui œuvrent d’une façon ou d’une autre auprès des enfants, de la jeunesse et des seniors.
    Bravo aussi à toutes les associations pour leur  travail remarquable d’animation, d’engagement au sein de notre commune. Je n’oublie pas les commerçants, les artisans et les agriculteurs pour leur développement économique de service de proximité et l’aménagement du territoire.

    Enfin, au conseil Municipal où tous les membres terminent ce mandat et qui ont assuré la mise en place de toutes nos réalisations avec solidarité, je les remercie.  Je constate une présence, quasi-permanente, de tous, aux séances du Conseil municipal et une quasi-unanimité des décisions sur les grands points pour le développement de notre commune. Pour preuve, sur plus de 600 délibérations actées, à peine une trentaine ont recueilli des avis négatifs, ce qui prouve à la fois, la responsabilité des élus d’opposition et le respect d’avis différents des élus de la majorité, expression du pluralisme de notre équipe.
    Ce mandat fut riche de réalisation en investissement. Nous avons dû nous adapter aux évolutions de notre commune en particulier, pour pouvoir accueillir les enfants dans les écoles, au restaurant scolaire et au périscolaire.
    Nous sommes passés, à marche forcée de 3 à 5 classes à l’école publique Jacques GOLLY, a suivi un agrandissement du restaurant scolaire pour servir 150 enfants de manière satisfaisante. Les aménagements provisoires du périscolaire, avec le modulaire, ont ainsi augmenté la capacité d’accueil des enfants.

    Pour la jeunesse et pour tous, nous avons construit le multisport au stade et prochainement l’aménagement de jeux aux Treilles. Enfin, le plus important du mandat, la réhabilitation et l’extension du THOR’Espace.
    En parallèle, nous avons continué d’assurer l’entretien des chemins, des routes et engager un plan ambitieux pour la sécurité du centre bourg (parking, limitation de vitesse, effacements de réseaux).
    Dans le domaine de la communication, la modernisation des outils nous permet d’avoir un contact permanent : avec la réactualisation du site, l’agenda mensuel, le bulletin communal semestriel, le panneau d’information et divers flyers…
    Pour accueillir de nouveaux arrivants ou inciter les locataires à construire nous avons parfait les lotissements.  
     
     
    Ainsi, le lotissement « Le Pâtureau II » est achevé. Le lotissement « Les Treilles » est en cours de réaménagement avec 8 nouveaux lots disponibles. Enfin, le lotissement « les Coteaux du Bourg II » est composé de 5 lots sont également prêts à la vente. Au cours de ce mandat, nous avons construit ou mis en chantier 13 logements locatifs, à loyer modéré, permettant à nos jeunes, nos aînés… d’accéder à une habitation dans des conditions satisfaisantes.
    Le nouveau document d’urbanisme applicable sur la commune : le Plan Local d’Urbanisme (PLU) approuvé le 15 octobre 2018, permet aussi de mieux maitriser le développement de Thorigny et d’assurer aux agriculteurs une pérennité pour leur exploitation.
    C’est pourquoi, tout cela ne se fait pas sans moyens budgétaires. C’est plus de 4 millions d’euros d’investissements qui ont été engagés avec nos financements propres, c’est-à-dire, nos, vos impôts, mais aussi et surtout avec le soutien des Collectivités : l’Agglo, le Département, la Région, l’Etat, l’Europe, Certynergie, l’appui du SyDEV  et dans le cadre d’un accord mutualisé, de la Commune de la Chaize-le-Vicomte.
    Malgré ces dépenses importantes, nos emprunts  n’ont pas « explosés », cela représente  environ 200 000 € de plus qu’en 2014, rapporté au nombre d’habitants (120 habitants de + entre 2014 et 2019, source INSEE – populations légales), reste quasiment stable, puisque les taux d’intérêts sont très bas pour le dernier emprunt.

    Dans le même temps, les taux d’impositions ont un peu augmenté passant de :
     20142018ThorignyMoyenne des communes de la strate 85
    Taxe habitation17,55 %18,72 %125 /habitant139 /habitant
    Taxe foncière non bâtie16,33 %17,41 %47 /habitant41 /habitant
    Taxe foncière bâtie39,99 %42 ,66 %73  /habitant122 /habitant
    Les différentes subventions d’investissement atteignent, quant à elles, environ 1 500 000 € sur la période 2014-2020 et le remboursement TVA plus de 600 000 €.
    Ainsi, se résume les engagements du mandat.
    Quelques chantiers sont en cours, ou tout du moins en étude ou réflexion pour demain :
    La dernière décision porte sur la restauration de la toiture de l’église pour permettre la mise « hors eau » de tous les bâtiments communaux
    La mise en place de sentiers doux reliant l’impasse des Rosiers au périscolaire va améliorer la fluidité et la sécurité sur une partie du bourg. Ces travaux sont cofinancés à 50% par l’Agglo.
     
     
    Dans le même ordre d’idée, le projet de liaisons douces pour l’ensemble de l’Agglo sur 10 ans, permettra aux piétons et aux cyclistes de disposer d’une piste vers Fougeré et St Florent des Bois.  
    Une réflexion est engagée pour répondre aux demandes des familles pour le périscolaire/accueil de loisirs.
    La Roche-sur-Yon Agglo est de plus en plus présente dans notre vie quotidienne : un dossier est ouvert pour une liaison directe et permanente de bus entre Thorigny et La Roche-sur-Yon. Nous nous sommes inscrits dans le futur « grand plan pour les aînés » sur l’ensemble du territoire de la Roche-sur-Yon Agglo.
    C’est d’ailleurs dans ce cadre communautaire que le « Projet de Territoire 2020 2030 » a été présenté lors de la séance du conseil du 04 novembre.
    Beaucoup a été fait mais il reste tant à faire pour que Thorigny prenne toute sa place dans notre territoire. Nous dépendons pleinement du développement de l’emploi sur la Roche-sur-Yon Agglomération. Les équipements collectifs (déchets, eaux pluviales, usées, eau potable, urbanisme pour l’instruction), sont des compétences Agglo, et nous permettent d’avoir des services que seules, les communes comme Thorigny, ne pourraient envisager.
    Les solidarités entre tous sont encore à développer. Les aînés, les demandeurs d’emploi doivent être toujours notre préoccupation.
    Après ce survol de notre mandat, je veux vous dire à nouveau, quel a été ma joie et mon bonheur, d’avoir été et d’être au service des Thorignaises et Thorignais, pour que notre Commune permette à tous ses habitants de vivre vraiment «  Le Bien Vivre et le Bien-Etre ».


    Bonne Fête de fin d’année
    Meilleurs Vœux 2020


    Le Maire, M. Luc GUYAU

     

Mairie de Thorigny

1, place de l'Eglise
85480 Thorigny
02 51 07 23 64


  Nous écrire

 
Horaires d'ouverture